Le projet NEBULA est financé par le PROGRAMME D’APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE – Projets multilatéraux de développement de l’innovation LEONARDO DA VINCI.

Les Projets multilatéraux de développement de l’innovation Leonardo da Vinci sont des projets de coopération transnationaux qui visent à améliorer la qualité des systèmes de formation en développant du contenu, des méthodes et des procédures innovants dans le domaine de l’enseignement et de la formation professionnels (EFP). L’innovation consiste à réaliser de nouvelles choses ou à trouver de nouveaux moyens de faire les choses habituelles. Dans le cadre des projets de développement de l’innovation, cela correspond au développement de quelque chose de novateur (contenu, méthodes, procédures, etc.) en tant que résultat final du projet.

Ces projets doivent répondre à une pression en matière d’innovation (lacunes dans les systèmes ou processus d’EFP) commune à plusieurs pays, et doivent mener à des solutions entièrement nouvelles, offrant ainsi un avantage net dans le domaine de l’EFP au niveau européen.

Les principes liés à la mise en œuvre de projets de développement de l’innovation Leonardo da Vinci sont indiqués ci-dessous :

  • Le soutien communautaire est destiné à la production de supports, produits, méthodes et approches tangibles dans le domaine de la formation et de l’orientation professionnelles, et non pas aux activités de formation en tant que telles ;
  • Les propositions doivent mettre l’aspect novateur du projet en contexte et en relation avec les besoins des groupes cibles ou des problèmes à résoudre ;
  • Le développement de l’innovation peut s’appliquer aussi bien à des contextes institutionnels qu’à des pratiques formelles, informelles ou non formelles, ainsi qu’à des initiatives promues au niveau local, régional ou sectoriel ;
  • Un avantage maximum doit être tiré des résultats au niveau européen, et ce en mettant à profit l’expertise et l’expérience des divers organismes européens et/ou autres organisations qualifiées actives dans ce domaine ;
  • Pour tirer le meilleur parti possible des résultats et obtenir des commentaires permettant d’adapter et de transférer le produit, le support, l’approche ou la méthode, la valorisation (c’est-à-dire la diffusion et l’exploitation des résultats) doit faire partie intégrante du programme de travail du projet ;
  • Lors de la diffusion et de l’exploitation des résultats des projets, il faut renforcer l’aspect européen en faisant en sorte que les supports, produits, méthodes et approches de formation et d’orientation professionnelles soient disponibles, autant que possible, dans les langues de tous les partenaires.